Comprenez la défiscalisation
en quelques clics !

Numéro vert : 09 52 57 30 37
ou

Quelles sont les modalités d’un investissement en FCPI ?

1. Peut-on cumuler les avantages fiscaux accordés par les FCPI et FIP ?

Il est tout à fait possible de cumuler les avantages fiscaux des deux placements dans la limite du plafond initial de chaque investissement, celui-ci étant de 12 000€. Cela porte donc le plafond d’investissement à 24 000€ pour un célibataire, offrant une réduction d’impôt allant jusqu’à 4 320€ pour l’impôt sur le revenu, et 12 000€ pour l’ISF/IFI.

2. Est-il possible de revendre ses parts avant l’échéance prévue de 5 ans ?

Il n’est pas possible de revendre ses parts (sauf en cas de décès, invalidité ou licenciement), sous peine de perdre et de devoir rembourser l’avantage fiscal accordé. Il faut d’ailleurs savoir que cette durée correspond à la durée nécessaire à une PME pour développer ses innovations et les valoriser sur le marché.

3. Quand perçoit-on l’éventuelle plus-value générée par l’investissement dans un FCPI ?

Pendant les 5 années de détention requises, il n’est pas possible de savoir si l’investissement a généré des plus-values. Dans le cas où l’investissement a généré des actifs, la redistribution a lieu à partir de la 6ème année, et les plus-values générées ne sont pas imposables (sauf prélèvements sociaux).

4. Un investissement en FCPI offre-t-il une performance garantie ?

Les FCPI sont des placements risqués puisqu’ils investissent à hauteur de 70% dans des sociétés non cotées, souvent en phase de démarrage et d’innovation. La performance n’est donc pas garantie, ce type d’investissement est donc réservé aux personnes ayant une faible aversion au risque. Cependant, du fait du caractère novateur des entreprises financées par les FCPI, les perspectives de revalorisation sont plus élevées que sur un placement garanti.

5. A combien s’élève la réduction d’impôt accordée dans un investissement en FCPI ?

L’investissement en FCPI est un dispositif de défiscalisation qui ouvre droit à une réduction d’impôt sur le revenu annuelle de 18% du montant investi, dans la limite de 12 000€ par personne et par an. Le montant de la réduction est plafonné à 2 160€ pour une personne célibataire et 4 320€ pour un couple. Il est aussi possible de choisir de réduire son ISF/IFI à hauteur de 50% du montant de l’investissement.

Contact
Calculer
mes impôts
Je veux
défiscaliser !