Comprenez la défiscalisation
en quelques clics !

Numéro vert : 09 52 57 30 37
ou

Pourquoi vouloir investir en SOFICA ?

Pourquoi vouloir investir en SOFICA ?

EUODIA Finance est un cabinet en gestion de patrimoine généraliste. A ce titre nous nous intéressons à toutes les formes d’investissement pour répondre) des projets et des objectifs spécifiques. Parmi ces objectifs, il y a la défiscalisation. 

Il existe plusieurs moyens de défiscaliser : les défiscalisation qui vont s’appuyer sur des dispositifs immobiliers et d’autres sur des dispositifs financiers. Les sociétés de financent de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel (SOFICA) sont un moyen d’opérer une défiscalisation financière. Ce dispositif est prolongé jusqu’au 21 décembre 2020.

1- Qu’est-ce que l’investissement en SOFICA ?

L’investissement en SOFICA permet d’investir indirectement sur l’industrie du cinéma et de l’audiovisuel. La culture française notamment le cinéma fait partie de notre patrimoine national. C’est un secteur qui fait l’objet de nombreuse mesure de protection renforcée contre la concurrence étrangère. 

L’investissement en SOFICA est issu d’une loi du 11 juillet 1985. Cette dernière permet de participer ai rayonnement de notre culture. En effet ces sociétés qui doivent être agréées par le ministre de l’économie, collectent des fonds de particuliers dans le but de financer les productions cinématographiques et audiovisuelles.

La durée du placement est de minimum 5 ans et peux aller jusqu’à 10 ans. Cette durée minimum est une condition sine qua non pour obtenir l’avantage fiscal qu’octroie cet investissement.

Chaque année, le ministère des finances alloue une enveloppe globale pour ce dispositif et la souscription minimale demandée est, la plupart du temps, de 5000€. L’investissement en SOFICA s’accompagne en général de frais annuel de l’ordre de 1,5 à 2%.

2- L’intérêt fiscal d’un placement en SOFICA

Le SOFICA est avant tout un investissement réalisé pour son attrait fiscal. En effet, le SOFICA octroie une réduction d’impôt à l’investisseur.

La réduction d’impôt est de 30 à 36% du montant investi. La réduction d’impôt peut être de 48%, si  la société sur laquelle les fonds sont investis consacre 10% de son budget à la réalisation de séries ou à l'exportation des œuvres françaises à l'étranger.

Il existe un déplafonnement des niches fiscales traditionnelles. En effet chaque contribuable français dispose d’une niche fiscale de 10 000€. En somme, les mécanismes de réduction d’impôt mis en place, ne doivent pas excéder à une défiscalisation de plus de 10 000€ par an. EN ce qui concerne le SOFICA, les niches fiscales ne sont pas les mêmes. En effet, le contribuable qui investi sur ce type de placement, dispose d’une niche fiscale de 18 000€. Cependant un contribuable ne peut pas investir dans ce dispositif plus de 25% de ses revenus annuels net global.

Outre la défiscalisation, le SOFICA reste un placement qui peut générer une rentabilité. Le capital est placé et l’intérêt in fine est de retrouver une somme supérieur au capital investi. Cette plus-values sera fiscalisé selon la Flat Taxe (fiscalité sur les plus-values mobilières), soit 30% (12,8% de prélèvement libératoire + 17,2% de prélèvement sociaux). En cas de moins value, elles seront imputées sur les éventuels plus-values réalisées d’autres valeurs mobilières pendant l’année de cession.

3- Les avantages et les inconvénients de cette loi

Chaque investissement a des points positifs et des points négatifs.

Les avantages du SOFICA résident essentiellement dans la défiscalisation octroyée par la mise en œuvre de cette loi. D’une part la défiscalisation est importante, et peut réduire de façon significative les impôts de l’année en cours. Si un contribuable investi 10 000€ dans des SOFICA qui offre une défiscalisation de 48%, il défiscalise 4800€ sur l’année en cours.

Un autre avantage, plus moral, permet à l’investisseur d’avoir un investissement utile qui permet le rayonnement de la France et d’alimenter un système qui permet l’emploi de nombreuses de personnes en France.

Investir en SOFICA dispose également d’inconvénients. Le premier est la rentabilité des fonds. Elle est souvent très faible si on doit le comparer à la rentabilité d’autres investissement comme les SCPI. 

De plus la durée de blocage des fonds (entre 5 et 10 ans), sont également un point négatif. Les fonds ne seront pas récupérables avant 5 ans sous peine de se voir récupérer l’avantage fiscal concédé.

Enfin, la durée où l’investisseur peu souscrire au SOFICA est extrêmement courte (entre octobre et fin décembre). Il faut donc disposer de ces fonds lors de cette période.

4- Des exemples de sociétés de qualité

La qualité des SOFICA s’apprécie par rapport au rendement qui est offert, ainsi qu’au regard de la défiscalisation qui est offerte. En somme, par rapport, à l’enrichissement qui découle de l’opération. Voici quelques exemples de fonds pertinents :

  • CINEAXE  2 
  • COFIMAGE 32
  • SG IMAGE 19
  • PALATINE ETOILE 19
  • BANQUE POSTALE IMAGE 14
  • SOFITVCINE 8

Ces fonds cités sont tous des fonds dont la défiscalisation atteint 48%. 

Vous l’aurez compris, cet investissement correspond à des investisseurs bien identifiés, avec des objectifs bien déterminés. Mais qui présente des avantages non négligeables. Nous pourrons échanger ensemble sur votre situation patrimoniale et identifier le cas échéant les meilleurs fonds pour mettre en œuvre la loi SOFICA.

Contact
Calculer
mes impôts
Je veux
défiscaliser !