Comprenez la défiscalisation
en quelques clics !

Numéro vert : 09 52 57 30 37
ou

PERP : les éléments à prendre en compte lors de l’ouverture

Le PERP ou Plan d’Epargne Retraite Populaire est un support qui a pour objectif la préparation de revenus complémentaires à la retraite. Il est particulièrement apprécié car en dépit d’un blocage assez long, il permet de déduire les sommes versées de son revenu imposable. Cela permet donc de défiscaliser tout en préparant un complément de revenus. Durant la durée de blocage chaque investisseur choisit son allocation, le but étant de faire travailler un maximum ces sommes durant le blocage

Nous allons reprendre le principe de fonctionnement du PERP puis nous listerons les différents points de vigilance.

LE MÉCANISME DU PERP    

Le mécanisme du PERP est éligible pour toute personne qui souhaite préparer sa retraite. Chacun peut souscrire un PERP à tout moment et l’abonder quand il souhaite.
Les sommes ainsi placées sont ensuite déduites du revenu imposable de l’année en cours dans des limites définies par la loi.
Au moment de la retraite les rentes se mettent en place. Elles sont calculées suivant le montant disponible sur le contrat. Elles le sont également sur l’espérance de vie du souscripteur. Dans des cas normaux, il sera possible de récupérer au maximum 20% de la somme sous forme de capital, la principale fonction du PERP étant de constituer un complément de revenu et non la défiscalisation.
 

LES POINTS DE VIGILANCE

Avant d’ouvrir un contrat, il est nécessaire d’être attentif sur certains points. L’argent va être bloqué généralement durant une durée assez longue il est ainsi préférable de ne pas les négliger. 

Il faut tout d’abord choisir un PERP qui permet d’avoir accès à un grand nombre de supports et il faut surtout qu’il fonctionne en architecture ouverte. Cela veut dire que le souscripteur peut avoir accès à une gamme de fonds large avec différentes sociétés de gestion. 

Également, il faut être vigilant aux frais. En effet, il existe deux types de frais: le frais d’entrée et le frais de gestion. Les deux ont un coût mais l’un aura plus d’impact sur le contrat, notamment celui de la gestion.

Il ne faut pas forcément mettre un contrat de côté à cause de frais d’entrées élevés: en effet ils rémunèrent l’assureur et le conseiller, et permet d’avoir un administratif efficace. Ces frais par ailleurs ne s’imputent qu’une fois.

Les frais de gestion eux vont avoir un impact durant toute la vie du contrat. Il est ainsi beaucoup plus rentable de payer des frais d’entrée qui permettent d’avoir accès à un bon contrat. A l’inverse il ne faut pas se jeter sur un contrat sans frais d’entrée mais avec des frais de gestion plus élevés.

Contact
Calculer
mes impôts
Je veux
défiscaliser !