Comprenez la défiscalisation
en quelques clics !

Numéro vert : 09 52 57 30 37
ou

FIP et FCPI : quelles similitudes et différences sur ces placements ?

FIP et FCPI : quelles similitudes et différences sur ces placements ?

Définitions

FIP/FCPI : Les FIP (Fonds d’investissement de proximité) et FCPI (Fonds communs de placement dans l’innovation) crées respectivement  en 2003 et 1997 sont des placements financiers, qui permettent à l’investisseur,  de réduire son impôt à hauteur de 18% de la somme investie. Cependant, il existe un plafond à respecter concernant cet investissement :

  • Pour une personne célibataire possibilité de réduire jusqu’à  2160€ son imposition   (12 000€ * 18%).
  • Pour un couple (marié, pacsé) possibilité de réduire jusqu’à  4280€ son imposition  (24 000€ * 18%).

Ces deux produits ont la même base puisqu’il s’agit tout deux de fonds communs de placements (FCP) qui font partie des Organismes de placement collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM).

Les similitudes entre les Fonds d’investissement de proximité (FIP) et les Fonds communs de placement dans l’immobilier (FCPI) :

Il existe un certains nombres de ressemblances entre ces deux dispositifs. En effet,  les deux dispositifs sont des investissements financiers.

Les FIP/FCPI connaissent un risque important  en perte de capital. Ils sont notamment appelés Fonds communs de placements à risque (FCPR).

Ils permettent aux investisseurs de pouvoir réduire leurs impôts avec les mêmes conditions. Une réduction d’impôt de 18% dans la limite de 2160 euros pour une personne seul et 4280 pour un couple.

Les Similitudes entre FIP et FCPI

- Ces deux produits sont des produits à risques pour plusieurs raisons. En effet, les spécialistes conseillent de ne pas investir plus de 5 à 10% du capital disponible. Ce type d’investissement ne s’adresse donc qu’a des investisseurs dynamiques.

Le but de cet investissement, est au delà de chercher une réduction fiscale,  chercher à investir dans des petites et moyennes entreprise afin d’obtenir des plus-values. De ce fait, le capital n’est pas garanti.

La réduction fiscale pour ces deux dispositifs ne sont pas imputable sur plusieurs années. Les frais de gestion peuvent atteindre jusqu’à 3% à 4% du montant du capital investi.

Les avantages des FIP et FCPI

Dans les deux cas il y a une diversification au niveau des actifs. Le but est de diversifier dans des actifs différents notamment différentes Petits et Moyenne Entreprise (PME) afin de mutualiser le risque.

Les performances des Fonds d’investissement de proximité et des Fonds Communs de placement dans l’innovation sont élevés , ce qui explique le risque encouru par l’investisseur.

De plus, les investissements en FIP et FCPI permettent d’obtenir une plus-value importante qui est exonéré d’impôt.

Les investisseurs ont également la possibilité de transférer leurs parts à quelqu’un d’autres sans perdre les bénéfices des avantages fiscaux.

Les différences entre les Fonds d’investissement de proximité (FIP) et Fonds Commun de placement  dans l’innovation (FCPI)

Particularités des Fonds communs de placements dans l’innovation (FCPI) :

Un Fond Commun de Placement dans L’innovation va permettre de financer des Petites et Moyennes Entreprise (PME) dont la principale activité se situe dans un secteur innovant (digital, écologie, technologie de l’information).

Ces fonds sont identifiés et certifiés notamment par l’autorité des marchés financiers (AMF) comme tel. C’est la base de données GECO qui vous permet de savoir quels sont les fonds, les OPCVM agréés par L’AMF.

Les Fonds Commun de placement dans l’innovation (FCPI) ont été créés en 1997 pour permettre aux investisseurs de favoriser le développement et la croissance des petites et moyennes entreprises (PME). Ces PME doivent avoir leur siège au sein de l’Union européenne, en Norvège ou en Islande pour que ce soit possible d’investir dans ces entreprises. Les entreprises connaissent également d’autres conditions à respecter pour pouvoir être éligible aux Fonds commun de placement dans l’innovation.

En effet, les petites et Moyennes entreprises pour pouvoir être éligibles aux FCPI doivent avoir moins de 2 000 employés. Les PME doivent exister depuis moins de 10 ans.  Pour pouvoir investir en FCPI, il est nécessaire, que le capital soit composé  au minimum de 60% d’actifs dans des PME du secteur de l’innovation et le reste du capital ne requiert pas d’investir dans des actifs en particuliers.

Particularités des Fonds d’Investissements de proximité (FIP) :

Les Fonds d’Investissements de Proximité (FIP) ont vu le jour, suite à la création de la loi Dutreil en 2003. Comme les Fonds Commun de placement dans l’innovation (FCPI) les FIP sont identifiés et certifiés par l’Autorité des marchés financiers (AMF) et c’est grâce à la base de données GECO qui permet de savoir quels fonds (OPCVM) sont agréés par l’AMF. C’est dans les conditions concernant les PME éligibles en FIP que cela diffère des PME éligibles en FCPI.

Les PME doivent faire partie de l’Union Européenne et posséder moins de 250 salariés. Les Petites et Moyennes Entreprise (PME) doivent présenter un chiffre d’affaire qui doit être inférieur à 50 millions d’euros pour pouvoir être éligibles au dispositif FIP ainsi qu’un bilan total de moins de 43 millions d’euros.

L’investissement doit être réalisé entre 1 et 4 régions limitrophes de l’Union européenne que la société de gestion a sélectionné. Moins de 50% des actifs doivent être investi dans une seule région.

De plus, il est nécessaire qu’au moins 20% des actifs investis dans des PME aient moins de 8 ans.

La grande différence, qui existe entre les FIP et FCPI, réside dans le fait que les FIP peuvent être investi dans les zones Corse ou en Outre-mer. Ce qui est un investissement plus risqué afin de favoriser le développement de certaines régions. Ce qui diffère également dans l’investissement des FIP en corse ou outre mer par rapport au FIP en France métropolitaine est le pourcentage de réduction d’impôt. Le taux de réduction d’impôt concernant les FIP en Corse et Outre-mer s’élève à 38% de la somme investie (au lieu de 18% en France métropolitaine). Cela permet d’obtenir une réduction d’impôt de 9120 euros pour un couple et 4560 euros pour une personne seule.

La Corse est réputée pour sa forte croissance de son PIB . Par ailleurs, c’est la région qui connaît la plus forte croissance du Produit Intérieur Brut depuis 2008.

Contact
Calculer
mes impôts
Je veux
défiscaliser !