Comprenez la défiscalisation
en quelques clics !

Numéro vert : 09 52 57 30 37
ou

Quel montant d'investissement conseillé ? Les fonds sont-ils bloqués ?

Quel montant est-il conseillé d’investir ?

 

Le montant de l’investissement sera très variable selon votre situation, vos objectifs ainsi que le produit dans lequel vous souhaitez investir.

L’investissement en œuvre d’art ne connaît pas de plafonds, la somme à investir dépend donc uniquement de vos raisons d’investissements. Il est important de rappeler que cela vous donne accès à une exonération d’ISF et que les plus values sont imposables.

Investir dans le vin est plus encadré, en effet un tel investissement vous donnera accès à une exonération d’ISF à hauteur de 75% dans la limite de 101.897€ puis 50% au-delà. Dans le cadre d’un fond commun de placement l’investissement minimal sera de l’ordre de 10.000€ alors qu’il sera de 5.000€ pour un groupement foncier viticole.

Un investissement en forêt nécessitera des montants très important pour obtenir une ou plusieurs parcelles. On peut cependant investir dans des groupements forestiers qui permettront un prix plus abordable.

En investissant auprès d’un Groupement Foncier Viticole (GFV) ou un Groupement Foncier Forestier (GFF), on peut obtenir des parts sans dépenser de fortunes. Il en va de même pour l’art où certaines œuvres sont tout à fait accessibles et permettent de bénéficier des avantages fiscaux.

 

Les fonds sont ils bloqués ?

 

La disponibilité des fonds est une notion incontournable dans le cadre d’un investissement dont le montant peut être important.

Un investissement en forêts ou groupements forestiers nécessitera, pour profiter des avantages fiscaux, une durée de détention supérieure à 8 ans.

Dans le cadre d’un investissement en œuvre d’art, une conservation longue durée peut être extrêmement avantageuse. En effet, il existe 2 formes d’imposition :

  • 6,5% à la revente sur le prix de l’œuvre
  • Taxer uniquement la plus value à 34,5%, tout en bénéficiant d’un abattement de 5%/an à partir de la 3ème année

Cette seconde solution n’est envisageable que si vous êtes en possession d’un justificatif permettant de dater l’acquisition. De plus, cela engendre donc un abattement à 100% au bout de 22 ans.

Concernant le vin, il faudra là encore s’armer de patience, le marché secondaire n’étant pas très développé, il est généralement nécessaire de conserver ses parts pour de nombreuses années.

De manière générale, tout investissement ayant pour objectif de réaliser une plus-value à la revente grâce à la valorisation dans le temps du produit acheté demandera une durée de détention longue.

Contact
Calculer
mes impôts
Je veux
défiscaliser !