Comprenez la défiscalisation
en quelques clics !

Numéro vert : 09 52 57 30 37
ou

Comment investir dans le neuf en bénéficiant dans la loi Pinel ?

Étant donné les nombreux problèmes de logement en France, la loi Pinel a été mise en place pour apporter d'intéressantes initiatives. Opérationnelle depuis 2014, elle a pour but d’alléger l’État dans l’investissement immobilier pour les Français. Le dispositif Pinel, grâce à ces clauses de défiscalisation, offre désormais aux acteurs de l’immobilier ainsi qu’aux particuliers de mieux investir dans le neuf.

En effet, si vous achetez un bien neuf et/ou si vous décidez de le louer sur le long terme, vous bénéficiez d’une défiscalisation sous forme de réduction fiscale. Pour une location de 6 ans par exemple, il vous sera octroyé une réduction de 12%. Tandis que pour 9 ans, vous aurez droit à 18 % et pour 12 ans à 21 %. Il est à souligner que la défiscalisation est répartie sur 12 ans et les privilèges Pinel ne touchent que ceux qui se lancent avant le 31 décembre 2021. On peut préciser que la réduction fiscale peut aller jusqu’à 63.000 euros sur 12 ans, et le montant maximum d’achat permis est de 300.000 euros.

Les conditions d’un investissement dans le neuf

Il existe certaines conditions à respecter pour bénéficier des avantages quant à l’investissement dans le neuf avec Pinel. Elles touchent en même temps l’emplacement et l’état du logement, le profil du propriétaire, mais également des conditions relatives au budget d’investissement lui-même.

CONDITIONS PAR RAPPORT AU LOGEMENT

La loi Pinel est applicable à tous types de logement, que ça soit un appartement, une maison, ou un studio. Toutefois, le logement en question se doit de respecter certaines conditions pour être éligible. D’abord, il doit être : soit neuf, soit ancien mais rénové de manière à répondre aux exigences requises. Il peut également être acquis en VEFA ou vente en l’état futur d’achèvement.

Il est indispensable que la construction s’achève 30 mois après la déclaration d’ouverture du chantier. Pareillement, le bien doit être loué à un locataire permanent, 12 mois après sa construction et ce, pour une location non meublée. Autres conditions : il est exigé du logement le respect de la qualité des procédures de construction répondant aux normes requises en termes d’écologie : chauffage, étanchéité, isolation thermique. Ici par exemple, les normes BBC 2005 et RT 2012 sont requises pour une validation du dossier.

Investir dans le neuf présente de nombreux avantages. Car contrairement à l’investissement dans l’ancien, le neuf offre plus de privilèges : sécurité, modernité, etc. Mais également, le propriétaire n’est plus contraint de se soucier des diverses réparations avant la mise en location du bien. De plus, investir dans le neuf est moins contraignant, le bien ancien quant à lui requiert plus de démarches à suivre.

Certes, malgré les nombreux avantages de la loi Pinel, il n’est nullement conseillé de se précipiter. Notons par exemple un aspect primordial, le choix du logement. Il est très important pour le futur investisseur de ne pas faire de faux pas dans le choix du type de logement qui convient le mieux à ses attentes : studio, maison, appartement… Une évaluation des aspects relatifs au bien est recommandée, comme le taux de possibilité de sa location, sa rentabilité, la sûreté et la sécurité de l’investissement ou encore l’éventualité d’une revente.

CONDITIONS PAR RAPPORT AU PROPRIÉTAIRE

Un propriétaire a le droit de louer son logement à un ascendant ou à un descendant à la condition que ce dernier ne fasse pas partie de son foyer fiscal. Louer le bien à un membre de sa famille est donc possible avec le dispositif Pinel tant que le propriétaire tient compte de ce détail important. Il doit également s’engager à respecter la durée de la location convenue au lancement du projet. Sans oublier que le propriétaire est dans l’obligation de toujours se conformer à la condition relative au montant maximum de déduction fiscale imposée par Pinel évoqué plus haut.

CONDITIONS PAR RAPPORT À L’INVESTISSEMENT

Et enfin, il ne faut pas oublier qu’il y a également quelques restrictions se rapportant à l’investissement dans le neuf. Des restrictions fixées pour garder son principal objectif qui est d’aider les Français à se loger dans de bonnes conditions. Pour ce faire, il est impératif de toujours considérer les réglementations exigées par le dispositif concernant les plafonds de loyers, loyers relatifs à la zone et l’emplacement du logement.

Ainsi, toujours vérifier le plafond fixé dans la zone à investir. Mais également, comme il a été dit plus haut, un investisseur ne peut excéder 300.000 € de placement, et ce dernier doit respecter le prix maximum fixé à 5.500 € par m2. Les investissements sont limités à 2 par an dans la limite des 300 000€ c'est-à-dire que même avec un grand budget, l’investisseur ne peut investir autant de fois qu’il le souhaite.

Pour en savoir plus, consultez notre page dédiée aux programmes en loi pinel.

Contact
Calculer
mes impôts
Je veux
défiscaliser !