Comprenez la défiscalisation
en quelques clics !

Numéro vert : 09 52 57 30 37
ou

Quelles sont les principales limites de l’investissement en FCPI ?

1. Le blocage des fonds

La première limite significative concernant l’investissement en FCPI tient sur la durée de blocage des fonds. En effet afin que le bénéfice de la réduction d’impôt ne soit pas remis en cause par l’administration fiscale, l’investisseur doit conserver ses parts de FCPI pendant une durée minimale de 5 ans à compter de la date de souscription à l’investissement en FCPI sauf dans les cas suivants :

  • En cas de décès du souscripteur
  • Dans le cas d’une invalidité de 2ème et 3ème catégorie
  • En cas de licenciement du souscripteur ou de son conjoint

2. La liquidité

Une fois la période de blocage des fonds terminée, l’investisseur sera en mesure de récupérer les dividendes ainsi que les plus-values de cession des parts de FCPI. Cette première contrainte induit nécessairement une absence de liquidité qu’il faut prévoir dans le cadre de sa stratégie patrimoniale.

3. Les contraintes patrimoniales

Dans un second temps, il existe des contraintes concernant le patrimoine de l’investisseur et des membres de sa famille (conjoint(e), ascendants, descendants, collatéraux). En effet ceux-ci ne peuvent détenir :

  • Plus de 10% des parts dans une même FCPI, évitant notamment qu’une famille devienne actionnaire majoritaire d’une PME innovante
  • Plus de 25% des droits dans les bénéfices de sociétés dont les titres figurent dans le FCPI auquel l’investisseur souhaite porter son choix.

4. Les risques inhérents aux placements financiers

En outre, il est important de rappeler que l’investissement en FCPI présente des risques inhérents que l’on retrouve dans la plupart des investissements financiers :

  • Investissement dont la rentabilité dépend de performances attendues
  • Pas de garantie concernant le capital investi et à plus forte raison sur une rentabilité minimum
  • La réduction d'impôt n’est en aucun cas reportable sur les impositions des années suivantes. Rappelons que l’investissement en FCPI est dit en « one shot » donc avec un avantage présent que sur une seule année
  • Enfin, il ne faut pas omettre les frais de gestion annuels en somme assez élevés (entre 3% et 4%). Ces frais s’expliquent notamment par :

----->Le travail drastique de sélection

----->Le suivi des investissements non cotés

----->La taille des fonds sur lesquels vous investissez

Contact
Calculer
mes impôts
Je veux
défiscaliser !