Comprenez la défiscalisation
en quelques clics !

Numéro vert : 09 52 57 30 37
ou

Quelles sont les limites de ce type d’investissement ?

On parle beaucoup des SCPI fiscales pour le gain fiscal immédiat qu’elles permettent d’avoir. De plus, le rendement reste correct même s’il est deux fois inférieur à celui des SCPI de rendement. Comme les SCPI fiscales n’entrent pas dans le plafonnement des niches fiscales, on peut considérer qu’elles possèdent tout de même pas mal d’avantages.

Cependant, quelques points méritent d’être soulignés et de retenir votre attention concernant les limites de ce type d’investissement. Il est important de rappeler ici qu’il s’agit d’investissements immobiliers ; en d’autres termes, c’est un engagement sur le long terme et les critères de choix doivent être les mêmes que ceux qui dictent une acquisition en direct. Aussi, la rémunération n’est pas aussi flatteuse qu’elle en a l’air par rapport à la durée du placement.

Autres points importants à souligner : les loyers ne sont pas perçus les premiers mois. En effet, il convient d’attendre de 18 à 36 mois le temps que les travaux soient réalisés. De plus, il est pratiquement impossible de revendre ses parts avant la liquidation de la SCPI (au bout de 15 à 18 ans), sauf en bradant les parts et en restituant l’avantage fiscal. Enfin, le calcul de la plus-value immobilière est réalisé par rapport au prix d’acquisition foncier de l’opération, et non pas par rapport à la valeur d’acquisition des parts qui inclue le montant des travaux. Il en résulte que la plus-value est forcément plus importante, et les impôts à payer dessus le sont également.

Il est donc conseillé de se tourner vers des professionnels et de bien réfléchir avant de se diriger vers ce genre d’investissement.

Contact
Calculer
mes impôts
Je veux
défiscaliser !