Comprenez la défiscalisation
en quelques clics !

Numéro vert : 09 52 57 30 37
ou

Les SCPI de rendements, investit en bureaux présente un rendement encore très flatteur pour cette année

Les SCPI de rendements, investit en bureaux présente un rendement encore très flatteur pour cette année

Les SCPI de rendements, investit en bureaux présentent un rendement encore très flatteur pour cette année, avec 5,05% de moyenne. Cependant on peut remarquer des directions diverses, en effet une vingtaine accusent un recul de leurs dividendes, 13 stables et seulement 3 ont annoncés une hausse.

Commençons notre analyse par les gagnantes. Croissance Immo avec 6,97% en 2014, vient ensuite Soprorente avec 5,87%. Cette dernière est à prendre avec des pincettes car malgrès sa volonté d’augmenter son taux d’occupation, il est resté stable à 82%, ce qui les a contraint donc à ajuster leur revenu de 15,2 euros à 14,5 euros, et ne prévoit pas de retour à la normal pour cette année. Etant donné que l’indice servant à l’indexation des loyers est très proche de 0, la société de gestion BNP Paribas REIM prévoit une distribution dés lors de 14,50 euros dont 2,50 euros du au plus et moins values sur cession de biens. Sur la troisième marche du podium on retrouve Immo Placement avec 5,75% de rendement et Participation Foncière opportunités avec 5,68%. Concernant cette dernière, son dividende tombe à 46 euros (-6,12%) du au fait de maintenir des avantages commerciaux élevés. Selon Périal, la société de gestion cela est passager du à des signes encourageant sur la relocations qui devrait permettre de relever le dividende à 47 euros. Quant au 5ème de ce classement de tête on a Pierre Select 1 avec 5,59%, et grace à a sa réactivité afin d’éviter la vacance locative le taux d’occupation est passé à 87,86% (+ 2 points), mais le dividende lui est tombé à 16,11 euros versus 16,71 euros.

Concernant les moins bons de la classe, plus de la moitié des SCPI de bureaux, les dividendes ont fortement diminués. Que ce soit Foncier Etudes avec 1,02% et un dividende divisé par trois à 10,02 euros. Mais ce dividende est normal car il s’agit d ‘un acompte, car la SCPI a été dissolu de manière anticipé, la vente des actifs continue son cours, et les effets positifs se feront ressentir à partir de 2015.

Des perspectives sombres s’annonce pour plusieurs SCPI. Fininpierre avec un dividende en net recul de 9,09% à 27,57 euros, et malgré un rendement de 5,28% et une hausse de 0,25% du prix de part, le climat des affaires a fait que durée des locaux vacants a augmentée. Il en est de même pour la SCPI Crédit mutuel Pierre 1 qui avec un taux d’occupations de 85,8%, un TDVM de 4,51% et un dividende qui chute de 7,7% à 12,84 euros. La Français AM a elle enregistré une baisse des souscriptions et un dividende en baisse de 6,98%.

Les 3 SCPI dont le dividende a augmenté sont Outre Croissance Immo, Ufifrance Immobilier et Notapierre, grâce soit à des cessions et des recentrages des biens ou des hausses de loyers, tout en conservant des TDVM stable pour l’année prochaine.

Concernant toutes les 13 autres SCPI de bureaux, le dividende est resté stable l’année dernière. Face aux taux d’Etat quasi nul, le rendement des SCPI est particulièrement attrayant.

Contact
Calculer
mes impôts
Je veux
défiscaliser !