Comprenez la défiscalisation
en quelques clics !

Numéro vert : 09 52 57 30 37
ou

Quels sont les avantages et les risques d'un investissement en Pinel Outre-Mer ?

Quels sont les avantages d'un investissement en Pinel Outre-Mer ? 

 

Le dispositif Pinel outre-mer permet de réduire le montant de ses impôts encore plus significativement que la loi Pinel classique. Jusqu'à 32% du prix d'acquisition du logement, selon la durée de location, pourra être déduit de ses impôts, mais il faut pour cela respecter les conditions de location. 

Comme en métropole, le dispositif Pinel permet de bénéficier d’une réduction d’impôt. Cette réduction va également varier selon la durée de l’engagement locatif choisie par l’investisseur.

La réduction d’impôt va être de :

  • 23% pour un engagement de 6 ans
  • 29% pour un engagement de 9ans
  • 32 % pour un engagement de 12 ans

Cela permet donc à l’investisseur de profiter d’une réduction d’impôt, puis de vendre ou jouir de son bien à la fin de la durée d’engagement fiscal (6, 9 ou 12 ans).

Le dispositif Pinel d’Outre-Mer permet également d’augmenter le plafonnement des niches fiscales. Ainsi, ce dernier passe de 10 000 € à 8 000 €.

De la même manière qu’en métropole, il est possible de louer à ses ascendants ou descendants, dans les mêmes conditions.

Si le montant de la réduction d’impôt excède l’impôt réellement payé, il est possible de reporter l’excédant sur l’impôt des années suivantes, jusqu’à la 6ème année.

Enfin, au même titre qu’en métropole, un investissement dans un logement neuf permet une exonération de taxe foncière de 2 à 7 ans suivant que le logement est conforme ou non aux normes énergétiques basse consommation.

 

Quelles sont les risques d'un investissement en Pinel Outre-Mer ? 

 

Toutes les charges non prévues peuvent nuire à la rentabilité nette d’un investissement en Pinel Outre-Mer. Il s’agit notamment du non paiement des frais de copropriété, de taxe foncière ou encore le risque de loyers impayés.

L’outre-mer est également caractérisé par un fort turn-over des locataires. Ceci multiplie les risques évoqués précédemment et impose une gestion plus importante pour l’investisseur.

Ces aléas nécessitent d’être anticipés d’une part en prévoyant une assurance loyer impayés par exemple afin de limiter le risque locatif. Dans un second temps, il est conseillé de prévoir une rentabilité plus élevés afin de couvrir les éventuels risques. On pourra alors prévoir des loyers légèrement supérieurs au prix du marché.

Enfin, les conditions climatiques dans certaines territoires d’Outre-Mer sont plus risquées et doivent être prises en compte. Les évènements intervenus à Saint Martin en Septembre 2017 en sont un tragique exemple ou près de 90 % des logements de l’île ont étés détruits par un ouragan.

Contact
Calculer
mes impôts
Je veux
défiscaliser !