Comprenez la défiscalisation
en quelques clics !

Numéro vert : 09 52 57 30 37
ou

Résidence senior et maison de retraite: quelles différences

Résidence senior et maison de retraite: quelles différences

La démographie française subit une évolution sans précédent : le nombre de personnes âgées est en forte hausse, ce qui entraine une importante augmentation du nombre de personnes dépendantes. Ces seniors ont besoin de logements adaptés, alors la maison de retraite, que choisir et pourquoi?

 

Des établissements pour senior très demandés

Selon les analyses de l’Insee, il une aura augmentée de 40 % d’ici à 2030 (environ 1 200 000 de personnes dépendantes). Cette augmentation s’explique par les progrès de la médecine ainsi que par l’allongement de l’espérance vie, et l’amélioration des conditions de vie des seniors.

Face à la croissance de cette nouvelle génération (les séniors), le nombre de logements réservé aux personnes âgées devient insuffisant, malgré que beaucoup d’entre eux souhaitent rester dans leurs propres appartements. D’après une étude menée par le cabinet Xerfi, la France dispose aujourd’hui seulement 250 résidences de services et villages seniors, soit un manque de 20 000 logements/an.

 

La différence entre maison de retraite et résidence sénior

 Aujourd’hui encore, beaucoup de personnes confondent ces deux types d’établissements pour seniors.

Les résidents

En réalité, ils s’adressent à un public moins âgé ou en meilleure santé que dans les maisons de retraite, ces personnes sont entièrement autonomes et ne nécessitent pas de soins particuliers. En revanche,  les personnes qui souhaitent résider dans  une maison de retraite, y cherchent avant tout des soins et des services personnalisés et répondant à leurs besoins souvent lié à leur âge plus avancé.

Paiements

D’autre part, les modalités de règlement sont également différentes entre les maisons de retraite et les résidences seniors : dans les établissements de services, les résidents payent un loyer mensuel, alors que les habitants qui se trouvent dans les maisons de retraite payent un forfait à la journée, avec des prestations souvent obligatoires et non « à la carte ».

Règlementations

Hormis ces différences de paiement et de résidents, les modalités d’implantation diffèrent également. Pour une  maison de retraite médicalisée, cette implantation est réglementée, une convention tripartite doit être signée entre le gestionnaire, l’Etat et la sécurité sociale, le fonctionnement interne de l’établissement est également encadré. En revanche, les résidences seniors ne sont soumises à aucune obligation particulière concernant l’implantation ou le règlement interne.

Certes, les maisons de retraite apportent plus d’encadrement et de services médicalisés mais les seniors ont souvent l’impression d’y être isolé et ne se sentent pas vraiment chez eux. Les résidences seniors offrent cette convivialité et ce sentiment de sécurité qui donnent aux résidents plus de liberté.

Contact
Calculer
mes impôts
Je veux
défiscaliser !