Comprenez la défiscalisation
en quelques clics !

Numéro vert : 09 52 57 30 37
ou

Investissement en résidence étudiante : quel régime fiscal choisir ?

Investissement en résidence étudiante : quel régime fiscal choisir ?

     Dans la catégorie résidence de services, je demande la résidence étudiante. De plus en plus de projets voient le jour et pour cause cet investissement recèle de nombreux avantages. Souvent dans l’ombre de l’EHPAD (établissement d’hébergement pour personne âgée dépendante) la résidence étudiante n’en reste pas moins avantageuse.

 

La résidence étudiante : un investissement accessiblepièce de monnaie euro - fiscalité

La première particularité de cet investissement est qu’il est beaucoup plus accessible que d’autre investissements similaires sur un sous-jacent immobilier (EHPAD, résidence senior, studio…). Le ticket d’entrée sur ce marché est inférieur à 100 000 euros, ce qui est très abordable pour un investissement dans l’immobilier. La cible d’investisseur est donc très large : qu’on soit primo investisseur pour un premier pas dans l’investissement locatif ou déjà expérimenté dans le but d’une diversification, la résidence étudiante peut répondre à leur besoin.

Acheter pas cher est une chose, mais bien acheter est encore mieux. Et là encore, la résidence étudiante est intéressante avec des un prix au mètre carré proche de ce qui se pratique sur le secteur où se trouve la résidence. Enfin, les résideences étudiantes sont situées à proximité des écoles et des moyens de transport, avec un accès facilité aux centres-villes.

Tous ces points sont autant d’atouts qui permettront à votre acquisition de bien se valoriser dans le temps.

 

De nombreuses possibilités d’investissement

Côté fiscalité, là encore les possibilités sont multiples.

En effet avec un investissement en résidence étudiante, on peut répondre à de nombreux objectifs patrimoniaux.

Pour l’investisseur qui souhaite réduire son imposition, la résidence étudiante offre une possibilités d’investissement : Le Duflot

Cet investissements permet une réduction d’impôt immédiate pour l’acheteur :

L’investissement en loi Duflot qui offre une réduction d’impôt de 18 % de la valeur du bien répartie également sur 9 ans.

Enfin, la dernière possibilité d’investissement en résidence étudiante est le loueur meublé. Le loueur meublé peut être professionnel ou non professionnel.  Le loueur meublé non professionnel (LMNP) est un principe d’investissement qui permet d’amortir le bien à hauteur de 80 % de sa valeur HT sur une vingtaine d’années. Cet amortissement permet de recevoir des loyers défiscalisés pendant une dizaine d’années puis faiblement imposés par la ensuite. Ce statut est notamment très intéressant pour les investissements comptant ou pour la préparation de retraite.

Dans la même catégorie, il y a le loueur meublé professionnel (LMP) qui bénéficie également de l’amortissement du bien. Ce statut est accessible sous certaines conditions :

  • à partir de 23 000 euros de revenu BIC (Bénéfices industriels et commerciaux)
  • et si ces revenus représentent plus de 50% des revenus du foyer.

En plus de l’amortissement, ce statut permet de sortir de la base taxable à l’ISF les biens en LMP et de ne pas être soumis à l’impôt sur les plus-values au bout de 5 ans de détention.

 

Contact
Calculer
mes impôts
Je veux
défiscaliser !