Comprenez la défiscalisation
en quelques clics !

Numéro vert : 09 52 57 30 37
ou

PERP : investissez judicieusement pour votre retraite

PERP : investissez judicieusement pour votre retraite

Le Plan d’épargne retraite populaire (PERP) est un produit qui permet d’anticiper la baisse de revenus lors de la retraite. Grâce à ce plan, il est possible de se constituer un complément de revenus à l’arrêt des activités professionnelles. Mais, comme de nombreuses personnes, vous vous demandez peut-être pourquoi ouvrir un plan d’épargne retraite qui s’ajoutera à votre assurance vie. Une telle interrogation est tout à fait normale lors de la préparation de la retraite. Pour vous aider dans votre tâche, nous vous proposons un tour d’horizon du produit.

 

Le fonctionnement

Les versements pour le plan d’épargne retraite populaire sont libres. Il n’y a de montant fixe. À la retraite, vous allez percevoir une rente et il est possible de faire la demande de 20 % en capital de l’épargne accumulée. Les fonds du PERP sont bloqués jusqu’au départ de la retraite. Vous pouvez faire une demande de sortie anticipée uniquement dans les conditions suivantes :

  • L’expiration des droits aux allocations d’assurance chômage en cas de licenciement.
  • L’arrêt des activités non salariées suite à un jugement de liquidation judiciaires.
  • Une invalidité sévère de 2e ou 3e catégorie qui restreint l’activité professionnelle.
  • Le surendettement.

 

Le produit s’adresse à qui ?

Le Plan d’épargne retraite populaire est destiné aux personnes de divers statuts. Que vous soyez salarié, travailleur non salarié, exploitant agricole ou fonctionnaire, vous pouvez vous adhérer à un PERP. Vous pouvez également en ouvrir plusieurs. Toutefois, vos versements cumulés doivent être sous votre plafond de déductibilité fiscale.

 

L’aspect sécurité

Les cotisations versées au PERP sont capitalisées dans un fonds isolé des autres actifs de l’organisme gestionnaire afin qu’il n’y ait pas d’amalgame. Un comité de surveillance est établi pour chaque PERP. Celui-ci est chargé de veiller aux intérêts de tous les adhérents et garde un œil sur la gestion.

 

Les différents contrats

Trois différents contrats vous seront proposés pour le plan épargne retraite populaire. Les contrats de rente viagère (à vie) différée, les contrats en unité de rente ou de point de rente ou les contrats de constitution d’un capital converti en rente.

Les contrats de rente viagère différée vous permettent d’accéder à une rente qui est exprimée en euros. Chaque versement est automatiquement converti en droits de rente.

Avec le contrat en unité de rente ou points de rente, les versements sont convertis en point de rente et non en euros. Le nombre de points sera fourni annuellement par l’assureur. Ce dernier divisera le montant des versements effectués au cours de l’année par la valeur d’achat d’un point. Celle-ci est déterminée au préalable par l’assureur.

 

Les avantages

Les avantages d’un PERP sont principalement d’ordre fiscal. Toutes les sommes versées dans le PERP sont déduites des revenus imposables. Les adhérents sont aussi exemptés de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF). En effet, aucunes déductions de ce type ne seront effectuées lors de la constitution de votre capital. Si vous faites des versements réguliers pendant une période de 15 ans, la valeur de la capitalisation de votre plan peut être exempte d’ISF.

Les inconvénients

Il est possible d’effectuer une sortie en capital uniquement à hauteur de 20 %. Les 80 % restants peuvent être récupérés uniquement en rente viagère sauf si vous faites un déblocage anticipé.

La fiscalité de la rente passe par le même régime que les autres revenus. La rente ne peut être transférée aux héritiers.

Contact
Calculer
mes impôts
Je veux
défiscaliser !