Comprenez la défiscalisation
en quelques clics !

Numéro vert : 09 52 57 30 37
ou

PERP et Assurance Vie: mariage ou divorce

A l'instar du PERP, l'assurance vie est une enveloppe fiscale. Contrairement aux placements réglementés (Livret A, Plan d'épargne logement) ces deux supports peuvent être composés de placements très divers. Selon l'aversion au risque et l'horizon d'investissement on peut opter pour des placements garantis (fonds euros) des OPCVM  placés en bourse. Ce avec des profils différents et plus ou moins risqués selon l'allocation (actions, obligations...) voir sur certains contrats des supports immobiliers (SCPI, SCI, OPCI). La grande différence entre ces deux placements est à trouver dans la réglementation et la fiscalité. Comme son nom l'indique l'assurance-vie est un placement utilisable tout le long de la vie du souscripteur; avec la particularité d'avoir un avantage fiscal en cas de décès. A l'inverse la Plan d'Epargne Retraite Populaire (PERP) répond à un objectif précis: se constituer un complément de retraite.

En conséquence, l'assurance-vie se retrouve plus souple dans son utilisation. S'il est fiscalement intéressant d'avoir un contrat de plus de 4 ans voir plus encore de plus de 8  ans en cas de retrait;  un retrait peut quoi qu'il arrive se faire à tout moment. Il n'y a aucune obligation de détention et c'est à l'assureur de garantir la liquidité des supports souscrits (SCPI, OPCVM). En revanche un PERP doit être conservé jusqu'a la retraite sauf situation exceptionnelle Il existe six situations exceptionnelles: Invalidité, décès de l'époux ou du partenaire de pacte civil de solidarité (Pacs), Expiration des droits aux allocations chômage, surendettement, cessation d'activité non salariée à la suite d'un jugement de liquidation judiciaire, acquisition de sa résidence principale à condition de ne pas avoir été propriétaire de son habitation au cours des 2 dernières années. En dehors de ces cas il est possible de sortir 20 % du montant acquis en capital, lors du départ à la retraite. Le reste du contrat est obligatoirement versé sous forme de rente.

Le grand avantage du PERP est qu'il s'agit d'un produit de défiscalisation. En effet les sommes versées sur le PERP sont déductibles du revenu imposable dans la limite d'un plafond. Ce plafond est égal à 10 % des revenus professionnels il ne peut être supérieur à 30 038 € ou inférieur à 3 755€. Les rentes étant imposables à la retraite, mieux vaut s'assurer que votre tranche marginale d'imposition sera inférieure à la retraite.

En conclusion, si l'assurance-vie apporte une meilleur flexibilité, le PERP apporte un avantage fiscal non négligeable. En outre il est de plus en plus nécessaire de s'assurer un complément de retraite , à ce titre le PERP est un outil  indispensable dans une stratégie patrimoniale.

Contact
Calculer
mes impôts
Je veux
défiscaliser !