Comprenez la défiscalisation
en quelques clics !

Numéro vert : 09 52 57 30 37
ou

Les tables de mortalité : Définition d'un facteur d'influence sur votre contrat

Les tables de mortalité : Définition d'un facteur d'influence sur votre contrat

L’Insee définit la table de mortalité (ou table de survie) de la manière suivante : “Une table de mortalité annuelle suit le cheminement d'une génération fictive de 100 000 nouveau-nés à qui l'on fait subir aux divers âges les conditions de mortalité observées sur les diverses générations réelles, durant l'année étudiée. Pour éviter les aléas des tables annuelles et pour disposer d'une table détaillée par âge aussi précise que possible, on calcule également une table de mortalité couvrant une période de trois années.”

La table de mortalité est critique aux  assureurs pour déterminer l’espérance de vie de leurs souscripteurs PERP mais surtout pour calculer le taux de revalorisation des revenus reversés aux clients post date de liquidation du contrat.

2  types de tables utilisées :

Les tables réglementaires (créées par l’Insee) et les tables d’expérience.

  • Dans le cadre des opérations de rentes viagères, la table TGH 05 – TGF 05 est la table réglementaire en vigueur de référence. C’est une table par génération qui comprend autant de table de mortalité qu’il y a d’années entre 1986 et 2005.
  • Les assurances ont aussi la possibilité d’utiliser des tables d’expérience. Celles ci sont en fait établies à partir de portefeuilles d’assurés et sont certifiées par un actuaire indépendant agréé à cet effet.

La prudence de ces tables est aussi un aspect très important pour l’assureur car plus la table est prudente, plus te taux de revalorisation du revenu garanti aux clients est important.

NB : la réglementation en vigueur impose des tables prudentes qui induisent toujours une revalorisation des revenus garantis futurs. Aussi il est important de noter que les tables règlementaires sont nécessairement moins prudentes qu’une table d’expérience.

Le graph suivant de notre partenaire Debory ERES illustre les 2 taux de mortalité pris en compte par l’assurance lorsqu’il établit le taux de revalorisation des revenus de son client, un taux réel et un autre plus prudent (sous estimation de 10%).

Contact
Calculer
mes impôts
Je veux
défiscaliser !