Comprenez la défiscalisation
en quelques clics !

Numéro vert : 09 52 57 30 37
ou

FCPI, FIP, Girardin : la défiscalisation financière

FCPI, FIP, Girardin : la défiscalisation financière

Il est coutume de séparer les produits de défiscalisation selon deux catégories : il existe les produits de défiscalisation immobilière et les produits de défiscalisation financière.

Plus connu du grand public notamment grâce au dispositif Pinel ainsi qu’au dispositif Malraux, les produits de défiscalisation immobilière permettent d’obtenir de fortes réductions tout en réalisant un investissement sur le long terme. Afin de pouvoir prétendre à des avantages, de nombreux critères sont à remplir.

A l’instar de ces derniers, il existe des placements financiers qui permettent de réaliser un investissement tout en obtenant une réduction d’impôts très avantageuse. Contrairement à la défiscalisation immobilière qui est réalisée sur le long terme, les produits de défiscalisation financière  permettent d’obtenir une réduction directe, dite « one-shot » et elles sont valables sur l’année de l’investissement. Cette réduction correspond à un pourcentage du montant investi et ne nécessitent pas de conditions particulières.

Tout en proposant un pourcentage très attractif, ces produits offrent à la fois une diversification du patrimoine financier et une participation au développement des régions, des secteurs ou des structures économiques soutenus par les pouvoirs publics. Ainsi on retrouve de nombreux produits tels que les FCPI (fonds communs de placement dans l’innovation), les FIP (Fonds d’investissement de Proximité) qui permettent d’obtenir un avantage fiscal tout en soutenant le développement des petites et moyennes entreprises, cotées ou non. En prenant des parts dans ces fonds, composés de 15 à 20 PME, l’achat présente un risque en capital et une perte partielle ou totale de votre mise.

On retrouve également le dispositif Girardin qui permet de soutenir l’activité des entreprises dans les territoires d’outre-mer, ou de participer à la construction de logements sociaux. En diversifiant votre patrimoine, il est possible de soutenir l’économie locale et d’obtenir un contre partie avantageuse.

Afin de vous aider dans votre sélection nous vous proposons un petit tour d’horizon des différents produits disponibles :

LES FCPI

Définition

Les FCPI ou fonds commun de placement dans l’innovation désignent des fonds agrées par l’autorité des marchés financiers. Les différentes sociétés de gestion sont spécialisées dans le non côte, le capital risque ou dans l’innovation.

Pourquoi Investir ?

Il propose notamment trois avantages fiscaux majeurs : une réduction de 18% sur le total de l’investissement, une exonération d’impôt sur les plus-values au delà de la 5ème année d’acquisition (hors prélèvements sociaux) et la possibilité de cumuler les FCPI dans la limite du plafond fiscal fixé à 10 000€ en France.

L’investissement en FCPI permet également de diversifier son patrimoine : d’une part dans le capital des sociétés non cotées à fort potentiel à hauteur de 70% des capitaux et d’autre part dans des OPCVM en Bourse de l’ordre de 30%. Cela permet donc d’avoir deux investissements différents.

Le FCPI est un investissement qui permet aux contribuables de financer des PME françaises indépendantes et ainsi permettre le développement de l’économie française. Il s’agit donc à la fois de bénéficier d’avantages fiscaux tout en participant à l’économie réelle. Cependant ils ne garantissent pas le capital au terme des 5ans. Certaines entreprises réussissent à générer de nombreuses plus-values qui seront alors exonérées d’impôt sur le revenu. Cela permet donc d’obtenir à la fois une réduction d’impôt mais également d’obtenir des bénéfices sur votre investissement.

Afin de bien sélectionner son FCPI, il convient de respecter quelques critères afin d’éviter des contres performances.

4 critères majeurs

Tout d’abord sélectionner une société de gestion de confiance, ayant un bilan prestigieux. La société de gestion Arkéon est le meilleur exemple afin de prouver qu’il existe des catastrophes. Une société de gestion solide sera gage de confiance.

Ensuite il faut vérifier les performances passées : afin de sélectionner une bonne société de gestion, il faut regarder qu’elles sont ses performances vis à vis des fonds passés (et non actuels). Ces indicateurs sont une carte de visite qui permettent de différencier les bonnes sociétés de gestion des autres 85% ne rapportant presque rien.

Un troisième élément essentiel est l’adéquation de vos valeurs avec les thèmes d’investissements. Le processus est relativement simple, la société de gestion dispose de 2ans pour cumuler des fonds et les investir dans les PME éligibles. Ce lapse de temps de 2ans ne vous permet pas de connaitre précisément les PME cependant les domaines choisi peuvent vous paraître plus adéquates ou risqués.

Enfin il convient de regarder les dirigeants en parallèle de leurs investissements et comparer afin de voir s’ils correspondent à leurs profils ainsi qu’a leur expertise. Les dirigeants se spécialisent dans certains domaines mais peuvent investir dans tous les domaines possibles. Un contrôle sur cette adéquation sera la clé du succès.

Les FIP

Définition

Les FIP sont des fonds communs de placement à risques (FCPR) dont l'actif doit être constitué à 70% au moins par des titres de PME européennes exerçant leur activité principalement dans une zone géographique choisie par le fonds et limitée au plus à quatre régions limitrophes. La société de gestion du FIP doit respecter les critères imposés et doit donc investir au minimum 70% des sommes récoltées dans des PME installées sur le territoire sélectionné. Les 30% restants seront placés sur différents supports financiers tels que les OPCVM ou des fonds d’investissement alternatifs monétaires ou obligataires.

Pourquoi Investir

Les FIP classiques : Les FIP permettent d’accéder au marché des sociétés non cotées en proposant de nombreux avantages fiscaux. Les FIP françaises investissent une majorité des sommes dans des petites et moyennes entreprises dont 10% des PME de moins de cinq ans et avec pour seul règle d’investir dans quatre régions limitrophes.

Cet investissement donne droit à une réduction d’impôt de 25% dans l’année suivant votre investissement, dans la limite de 12 000 euros pour un célibataire et de 24 000 euros pour un couple, Soit un gain maximal respectif de 2 160 (12 000 x 18 %) et de 4 320 (24 000 x 18 %) euros. Au bout de cinq ans, la plus-value est exonérée d'impôt, mais reste soumise aux 15,5 % de prélèvements sociaux. 

FIP outre mer et corse : Les FIP corse et outre mer fonctionnement sur le meme principe : La stratégie d’investissement de ces FIP a vocation à investir jusqu’à 70% des actifs dans le développement de petites entreprises. En souscrivant à un FIP Corse ou un FIP DOM-TOM, vous participez au développement de l’économie ultra marine et/ou corse. Les fonds versés permettent alors un investissement dans des PME à fort potentiel de développement et donc de soutenir l’économie réelle. Cependant la réduction d’impôt est de 38% et non sur 18%.

La FIP est un investissement qui permet aux contribuables de financer des PME françaises indépendantes et ainsi permettre le développement de l’économie française. Il s’agit donc à la fois de bénéficier d’avantages fiscaux tout en participant à l’économie réelle. Les FPI ne garantissent pas le capital au terme des 6-8ans. Cependant certaines entreprises réussissent à générer de nombreuses plus-values qui seront alors exonérées d’impôt sur le revenu. Cela permet donc d’obtenir à la fois une réduction d’impôt mais également d’obtenir des bénéfices sur votre investissement.

Le montant minimum demandé afin de souscrire à un FIP est de 1000€. Par la suite, le montant peut être adapté en fonction du montant de la réduction souhaitée mais il s’agit déjà d’un ticket relativement abordable pour se lancer dans un produit de défiscalisation.

Critères de choix

Les performances passées de la société de gestion :

Lors d’un investissement en FIP, il convient de se concentrer sur les performances passées de la société de gestion et des fonds sélectionnés. Une société de gestion qui multiplie les bons résultats montre une expertise dans  le choix des PME sélectionnées.

La réputation de la société de gestion :

Bien que les chiffres parlent d’eux mêmes, une société de gestion peut connaître des mésaventures. Il faut donc également regarder l’implication et le suivi de la société de gestion vis à vis des entreprises afin de choisir une société dévouée.

Une société de gestion spécialisée

Cela peut sembler évident cependant ce critère est essentiel. Afin de pouvoir choisir les meilleurs PME, il est préférable de sélectionner une société de gestion spécialisée dans un secteur en particulier. Cette spécialisation offre une meilleure expertise dans le domaine de votre investissement.

Le FIP comprend des frais de gestion relativement important, de l’ordre de 3 à 5%. Il convient donc de regarder ces frais afin d’éviter un écart important, et qui pourrait avoir, à terme, un impact plus conséquent sur la performance finale.

Le Girardin

Definition 

Le régime fiscal instauré par la loi Girardin a pour objet d'accorder une aide fiscale au titre de la réalisation d'investissements dans les secteurs considérés comme prioritaires pour le développement économique, énergétique et social des départements et collectivités d'Outre-mer. Ce dispositif de défiscalisation outre-mer, éthique & solidaire, voire écologique, récompense l’investissement privé dans les DOM-TOM d’un avantage fiscal immédiat : vous investissez en 2019 et bénéficiez d'une réduction d'impôt dès 2020. Il existe 3 types de Girardin :

Le Girardin Industriel

Lors d’un investissement en Girardin industriel, le souscripteur participe au financement des produits industriels mis en location auprès d’une entreprise en Outre-mer. Ce dispositif vise à palier le manque d’investissement en Outre-mer.

Le Girardin Social 

Lors d’un investissement éthique et solidaire, le Girardin social vise à compenser la pénurie de logements sociaux que l’on connaît l’Outre-mer et permet à l’investisseur de bénéficier de l’excellence qualité.

Le Girardin énergie renouvelable

Le Girardin énergie renouvelable est une solution permettant de financer des équipements de production d’énergie renouvelable dans les DOM-COM. Ce dispositif vise à promouvoir le développement durable au sein de l’outre mer.

Pourquoi investir

Le principal avantage du Girardin est d’offrir une réduction pouvant aller de 110 à 120%. Le montant de la réduction dépend uniquement du moment auquel le souscripteur investi dans le Girardin. Ce réduction est reportée sur l’année suivant l’investissement. 

La loi Girardin stipule que l’ensemble des produits soient utilisés. L’entreprise qui perçoit l’investissement doit utiliser l’intégralité des produits achetés dans les 5ans, sous peine de perdre ce bénéfice fiscal.

En France, le total des avantages fiscaux associés à une niche fiscale est plafonné à 10 000€, cependant la niche fiscale Girardin offre un plafond spécifique pouvant aller jusqu’à 18 000€. La réduction d’impôt acquise lors d’un investissement en Girardin est limitée à 40 909€ et retenue pour 44% dans le plafond global des avantages fiscaux de la niche fiscale.

Le Girardin est un produit de défiscalisation qui fonctionne pour une année n avec une réduction d’impôt applicable sur l’année n +1. Ce « One Shot » peut être répété de nombreuses fois mais fonctionnera uniquement sur ce principe.

Contact
Calculer
mes impôts
Je veux
défiscaliser !